Reseaux sociaux - le 17 septembre 2019 à Valence Gare TGV

Facebook, bien qu’il soit le réseau social numéro 1 dans le monde en nombre d’utilisateurs actifs, est loin d’être le seul à se partager les parts de marché des médias sociaux en 2019. Sans compter tous les nouveaux petits réseaux sociaux qui voient le jour chaque jour, quels sont donc les réseaux sociaux numériques les plus populaires en France et dans le monde ? Voici une liste des 24 plus importants selon nous.

Si tous les réseaux sociaux contenus dans cette liste ne vous sont pas familiers, c’est tout à fait normal. En effet, bon nombre ne sont connus que dans leurs pays d’origine ou que dans leur région du monde. Toutefois, nous avons décidé de vous lister ici quelques uns des réseaux sociaux les plus utilisés et les plus populaires à travers le monde.

Qu’ils permettent le partage de vidéos, de photos, d’articles, de musiques, de stories ou encore d’informations, tous les réseaux sociaux ont un point commun entre eux : leur objectif est de connecter les gens entre eux et de les aider à intéragir ensemble.

Qu’ils soient dédiés aux professionnels ou aux particuliers, chaque réseau social a été créé dans un but précis. Il existe par exemple des réseaux sociaux qui permettent à leurs utilisateurs de se poser gratuitement des questions entre eux, de partager des vidéos, de courts messages, des fichiers audio, …

Voici une sélection des 24 réseaux sociaux les plus populaires en France et dans le monde en 2019 :

1- Facebook, le réseau social aux 2,2 milliards d’utilisateurs actifs

Avec ses 2,2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels à travers le monde, Facebook est sans nul doute le réseau social le plus populaire que le web est connu actuellement. En France, le réseau social rassemble chaque mois plus de 38 millions d’utilisateurs.

Pour les particuliers, il permet de partager des photos, des vidéos, des messages entre amis, mais également de suivre les actualités de ses amis. Les entreprises quant à eux peuvent compter sur Facebook pour communiquer avec leurs clients (partage de photos, vidéos, Live, …), faire des publicités ciblées, vendre leurs produits ou encore servir de plateforme de service client.

2 – YouTube, le média social dédié aux vidéos

YouTube, propriété de Google, est le réseau social numéro 1 dans le partage et le visionnage de vidéos.

Qu’il s’agisse de clips vidéo, de vidéos humoristiques, de vidéos d’entreprises ou encore de tutoriels, de vidéos en direct, YouTube a su fédérer une communauté de plus d’un milliard de personnes depuis son lancement en 2005.

Depuis quelques mois, la plateforme est proposée sous deux versions, une version gratuite accessible par le grand public, et une version payante, pour laquelle les publicités sont supprimées.

3 – Twitter : la plateforme de microblogging

Spécialisé dans le partage de Tweets, courts messages de 280 caractères maximum pouvant être illustrés de photos, gifs, vidéos et liens, Twitter revendique 326 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde.

Le réseau social est désormais principalement utilisé pour le partage d’actualités, pour suivre ce qui se passe en temps réel sur un sujet ou encore partagé de courts statuts auprès de sa communauté.

Inventeur des #hashtags, Twitter reste à ce jour un réseau social très utilisé partout dans le monde, bien qu’en mal de croissance de nombre d’utilisateurs depuis quelques années.

4 – Linkedin, le plus professionnel des réseaux sociaux

Avec ses 546 millions de comptes, Linkedin est le leader des réseaux sociaux dédié aux relations professionnelles. Permettant de se créer un CV en ligne et de se connecter avec d’autres professionnels, le réseau social est également mondialement connu pour être très utile lors de la recherche d’emploi ou d’employés.

Il est aujourd’hui très utilisé pour partagé des actualités professionnelles, des retours d’expérience ou encore échanger sur des sujets globalement liés au cadre professionnel.

Lancé en 2002, Linkedin permet la mise en valeur de ses expériences et compétences.

Il est également possible de suivre des entrepreneurs influents et de partager ses propres articles.

5 – Instagram, le réseau social qui monte en flèche

Instagram est une application mobile permettant le partage de photos, carrousel d’images et vidéos.

Le réseau social lancé en 2010 s’est fait connaitre notamment grâce à ses filtres et ses options de retouche de photos qui permettent à n’importe qui de rendre leurs photos plus attractives avant leur partage.

Encore plus populaire depuis son rachat par Facebook, Instagram a su s’inspirer d’un réseau social concurrent (Snapchat) pour développer une fonctionnalité désormais très utilisée par une partie de ses 1 milliard d’utilisateurs : les stories.

6 – Pinterest, le réseau source d’inspiration

Ce réseau social est aussi dédié au partage de photos et de vidéos, mais cette fois, sur un tableau thématique : les boards.

Vous pouvez y épingler vos photos préférées sur un tableau correspondant à un thème de votre choix : cuisine, mode, maison…

Si ce réseau est majoritairement utilisé par les femmes, de plus en plus d’hommes le consultent pour trouver des idées et sources d’inspiration pour la décoration, le jardin et le bricolage.

Créé en 2010, Pinterest compte aujourd’hui une communauté mondiale de plus de 250 millions d’utilisateurs.

Côté annonceurs, vous pouvez sponsoriser des épingles et également attirer du trafic qualifié vers votre site web au travers de publications organiques.

7 – Snapchat, l’éphémère à tout prix

Snapchat est une application mobile gratuite permettant de partager des photos, des courtes vidéos avec filtres et même de chatter sans laisser de traces.

La particularité de Snapchat est qu’on peut limiter la durée de vie d’un message photo ou vidéo, durée après laquelle le message est automatiquement effacé.

Avec Snapchat, vous pouvez également consulter les Stories professionnelles de vos marques préférées pour suivre leurs nouveautés ou suivre l’actualité sous un format nettement plus intéractif que les articles.

8 – Soundcloud, la musique avant tout

Soundcloud est un réseau social dédié aux podcasts et à la musique. Lancé en 2007, cette plateforme en ligne permet à n’importe qui d’écouter les musiques gratuites d’artistes plus ou moins connus.

Pour les artistes qui souhaitent se faire un nom et tester les retours auprès d’une audience, Soundcloud leur permet gratuitement de partager leurs musiques.

9 – Periscope, le direct sinon rien

Periscope est une application mobile rachetée par Twitter et permettant de diffuser des vidéos en direct sur n’importe quel sujet.

Accessibles à n’importe qui disposant de l’application, Periscope est très utilisés dans le cadre du partage d’images en direct lors d’événements ou de manifestations.

Pouvant C’est une application mobile qui permet à ses utilisateurs de transmettre directement des vidéos sur les autres réseaux sociaux. Racheté par Twitter, Periscope fonctionne également sur un principe d’abonnement.

10 – TikTok, les courtes vidéos en musique

Lancée en 2016, TikTok est une application mobile permettant à ses utilisateurs de prendre de courtes vidéos et d’y associer une musique.

L’application permet, tout comme Snapchat et Instagram Stories d’ajouter des filtres et effets sur les vidéos.

L’application a fait le buzz en France en 2018 et est également très utilisées en Asie.

11 – Flickr, le réseau social des passionnés de photo

Avec ses dizaines de milliards de photos partagées, Flickr n’est autre que le plus important réseau social dédié au partage de photographies.

Très appréciés des photographes amateurs et professionnels pour trouver de l’inspiration, Flickr est aussi souvent utilisé comme une banque d’images libres de droits.

N’importe qui peut s’y créer un compte pour partager / stocker des photos et vidéos tout en ayant accès au stock d’images du site.

12 – Vimeo, le réseau plus confidentiel de partage de vidéos

Concurrent de YouTube, Vimeo est une plateforme lancée en 2004 permettant de partagées des vidéos privées ou publiques auprès des utilisateurs de la plateforme.

N’importe qui peut également se servir de ce réseau social pour stocker ses vidéos de manière privée et les partager à un nombre restreint de personnes.

13 – Dailymotion, le concurrent direct de YouTube

Premier concurrent de YouTube dans le monde, Dailymotion est une plateforme permettant de diffuser et regarder une nombre impressionnant de vidéos partagées à la fois par des influenceurs, des marques et des anonymes.

Tout comme sur YouTube, il est possible de télécharger n’importe quelle vidéo mise en ligne sur Dailymotion.

14 – Reddit, le réseau social de l’upvote

Reddit est un site web de partage de liens, statuts, memes, photos et vidéos qui font le buzz et l’actualité.

Très populaire aux Etats-Unis, Reddit permet à ses utilisateurs de « upvoter » pour les éléments qui les font le plus réagir.

Ses utilisateurs peuvent y mettre leurs liens et voter pour les liens des autres.

15 – Twitch, le réseau social dédié au gaming

Twitch est LE réseau social quand on parle de gaming. Dédié au partage de vidéos de gaming en tout genre, Twitch permet également de relayer en direct des parties de presque n’importe quel jeu joué en ligne sur ordinateur ou via des consoles de jeu.

Les joueurs et leurs followers peuvent intéragir entre eux via un système de chat intégré à chaque vidéo.

16 – WhatsApp, le réseau social dédié aux conversations

Racheté par Facebook, WhatsApp est une application mobile gratuite permettant de passer des appels et d’envoyer des messages gratuitement lorsque l’on dispose d’une connexion iinternet, depuis et vers n’importe quel pays du monde.

Très populaire, l’application est également très sécurisée et permet d’intéragir avec ses contacts en partageant des Status.

17 – Line, le concurrent asiatique de WhatsApp

Line est une application mobile gratuite permettant d’échanger des messages, des vidéos et des appels vocaux et vidéo gratuitement.

Concurrent direct de WhatsApp car proposant sensiblement les mêmes fonctionnalités, Line se démarque avec ses nombreuses galeries d’émoticônes et émojis animés qui font fureur en Asie.

18 – Tencent QQ, le Skype Chinois

Tencent QQ est aujourd’hui utilisé en Chine par les étudiants de moins de 21 ans afin de créer des groupes de discussion et d’échanger entre eux. Aujourd’hui, QQ rassemble chaque mois plus de 900 millions d’utilisateurs sur sa plateforme de messagerie.

Système de messagerie avancé lancé pour la première fois en 1999, QQ se démarque de ses concurrents avec des fonctionnalités propres et très puissances comme la traduction en un clic des messages reçus.

19 – WeChat, le concurrent chinoise de WhatsApp

Dépassant le cadre d’une simple application mobile de discussion instantanée, WeChat permet aujourd’hui de commander un taxi, de faire des achats en ligne, de réserver une table dans un restaurant… Tout en effectuant le paiement via l’application.

C’est aujourd’hui une application très pratique et l’une des plus utilisées par les Chinois avec près d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois.

20 – Qzone, l’un des plus gros réseaux sociaux Chinois

Créée en 2005, Qzone est la plus grande plateforme de réseau social en Chine. Il permet aux utilisateurs de télécharger des photos, de publier des vidéos et du streaming en direct, d’écrire des articles de blog, de tenir des journaux intimes, de jouer à des jeux et de décorer leur propre espace.

Parmi les fonctionnalités principales, Qzone Album enregistre des téléchargements quotidiens record de 650 millions photos et un total de 2 trillions de photos téléchargées depuis son lancement.

Au premier trimestre de 2017, Qzone comptait 632 millions de comptes d’utilisateurs actifs par mois.

21 – Sina Weibo, le Twitter Chinois

Weibo n’est autre que le Twitter Chinois. Il permet aux internautes Chinois de communiquer et d’ouvrir une discussion publiques ou privée avec un cercle de contact plus restreint.

A ce jour, ce réseau social Chinois compte plus de 500 millions d’inscrits.

22 – Little Red Book (XiaHongShu), le réseau social Chinois très orienté e-commerce :

Little Red Book (XiaHongShu) est un réseau social Chinois à forte dimension e-commerce permettant à ses utilisateurs de publier des avis sur des produits et d’en découvrir de nouveaux.

Les utilisatrices, puisqu’elles sont majoritairement des femmes actives entre 18 et 35 ans, peuvent découvrir les nouvelles tendances et partager des idées et bons plans entre elles.

Il fonctionne aussi comme un moteur de recherche en e-commerce et connait un succès remarquable en Chine avec déjà plus de 60 millions d’utilisateurs.

23 – Vkontakte, le Facebook Russe

Vkontakte est le réseau social le plus utilisé de Russie avec pas moins de 276 millions d’utilisateurs.

Il dispose des nombreuses fonctionnalités similaires à Facebook mais est également doté d’une plateforme musicale et multimédia en plus.

Il est quotidiennement utilisé par des millions d’internautes Russes.

24 – Odnoklassniki, le réseau social Russe pour retrouver ses anciens camarades

Fondé en 2006, Odnoklassniki est un réseau social Russe créé pour aider les internautes du pays à retrouver leurs anciens camarades de classe et échanger entre eux.

Il est aujourd’hui utilisé par plus de 150 millions de Russes pour retrouver leurs anciens camarades d’école ou de service militaire.

SOURCE: leptidigital





Manager de proximité les 30 & 31 mars

En savoir plus sur nos formations "Manager de proximité"

 

« II y a plein de managers qui ont pris leur retraite au travail ». Ce constat plein d’humour et provocateur de Peter Drucker, gourou du management et de la stratégie, en dit long sur l’importance ô combien importante du rôle du manager.

Combien de personnes ont quitté non pas une entreprise mais un mauvais manager ?

Manager est un rôle difficile, qui s’apprend sur la durée, mais qui est au cœur du développement humain d’une organisation. Pour devenir un bon manager, il est fondamental d’éviter quelques erreurs clés qui vont être exposées ci-dessous.

1. Micro-manager

Le rôle d’un manager est de trouver le juste équilibre entre la fixation d’objectifs, l’orientation générale et l’aide qu’il peut apporter à ses équipes et la gestion et organisation fine de leur travail. Une erreur fondamentale à éviter est le micro-management, qui consiste à de facto piloter de manière fine et rapprochée tout le travail qui est réalisé par ses équipes.

Cette attention nuit à la motivation des équipes et ne permet pas à ses équipes d’expérimenter, de tester, de faire des erreurs certes, mais de s’épanouir et de donner le meilleur d’eux-mêmes. Faire confiance est un trait fondamental du manager.

2. Ne pas encourager / dire merci

Une expression en langue anglaise difficile à traduire en français résume bien ce point : « to take things for granted ». Il ne faut pas partir du principe que les équipes vont simplement exécuter et continuer à exécuter dans des conditions optimales avec une motivation à bloc.

Le rôle du manager est d’encourager et de dire merci, pour les petites réussites comme pour les grandes réussites. Cela ne coûte rien, et pourtant l’impact d’un remerciement et d’un encouragement a scientifiquement fait ses preuves : les personnes se sentent soutenues et trouvent un sens dans leur travail.

3. Manager de manière uniforme

Chaque personne est différente et a une personnalité distincte, ce qui signifie, à travers le prisme du management, une nécessité de s’adapter à chacun et à tenir compte des caractéristiques des personnes pour manager.

Exemple : un des membres de son équipe est introverti. Cette personne est susceptible de travailler sur des tâches d’analyse avec plaisir et il serait inopportun pour un manager d’envoyer cette personne présenter de manière spontanée devant un public large avec une séance de questions réponses. Il faut savoir jouer sur les qualités de chacun de ses membres et de leur donner les conditions de la réussite.

4. Trop exposer ses équipes

Le manager ne peut être tenu responsable de chacune des actions de chacun des membres de son équipe, mais il est responsable du travail fourni par l’équipe. Il doit savoir protéger son équipe si celle-ci est attaquée / challengée par des personnes externes. Exposer des personnes directement nuit à leur confiance en soi et à l’équilibre d’une équipe.

5. Surcharger ses équipes

Le manager doit savoir raison garder le « burn out » professionnel est l’un des plus grands fléaux de l’ère moderne et du monde des cadres. Le manager doit veiller quotidiennement à ne pas surcharger ses équipes, quitte à ne pas exécuter l’ensemble du plan avec un niveau de qualité trop important, car vouloir trop staffer ses équipes entraînera une recrudescence de démotivation, d’arrêts maladie pouvant conduire à des « burn outs ».

La vigilance est de mise pour les managers qui doivent aussi encourager leurs équipes à alerter de manière proactive et sans mesures de rétorsion.

6. Favoriser des personnes

Le favoritisme est humain, mais le manager doit coûte que coûte préserver son intégrité et gérer ses équipes de manière juste et sans favoritisme. Il faut que le manager soit juste, un peu comme le roi Salomon, pour ne pas tomber dans des travers si humains.

7. Ne pas faire sortir ses équipes de leur zone de confort

Le manager doit donner à ses équipes les conditions de la réussite, c’est-à-dire autant que possible les aider à s’auto-former, de travailler sur des sujets qui sont proches de leur zone d’intérêt. Mais il serait mal venu de tout le temps vouloir mettre ses équipes à l’abri, car dans ces conditions, les collaborateurs ne sauront pas progresser sur la durée.

Le manager doit, et autant que possible en lien avec le collaborateur, identifier des sujets qui lui permettront de sortir de sa zone de confort et d’expérimenter sur une courte période sa capacité à trouver des solutions. Le retour d’expérience est sans appel : sortir de sa zone de confort contribue au développement personnel de chacun.

8. Insuffisamment communiquer

Le manager doit prendre le temps de communiquer régulièrement à son équipe. Il n’y a rien de pire que d’apprendre des choses par la rumeur ou par la newsletter, plutôt que par la voix de son manager pour décortiquer, analyser et donner un sens au travail réalisé. Combien de managers oublient de communiquer, ou communiquent trop sporadiquement pour que les équipes se sentent impliquées et informées de l’évolution de leur organisation, de la stratégie etc. ?

9. Ne pas former ou investir dans la formation

Certains managers rechignent à investir dans la formation de leurs équipes, or une formation continue, sur des sujets innovants par exemple, est de nature à développer des équipes motivées et engagées. La formation peut être protéiforme : présentiel, en ligne, sur des projets dédiés etc.

Le plan de formation et de développement des talents de chacun est souvent de la responsabilité des ressources humaines, mais le manager est un contributeur clé dans cet exercice. Le manager doit aussi se développer lui –même, pour constamment se familiariser avec de nouvelles techniques de management et gestion d’équipes.

10. Ne pas fixer des objectifs flexibles

Un manager doit savoir mesurer la progression de ses équipes, et pour ce faire, doit fixer des objectifs flexibles. Comme le dit si bien Peter Drucker, « Manager par des objectifs fonctionne très bien… si vous connaissez les objectifs. Le problème c’est que dans la plupart des temps ils ne sont pas expliqués ou mal expliqués ».

Le rôle du manager est de les expliquer clairement à ses équipes mais aussi de ne pas fixer des objectifs dans le marbre. Ils permettent simplement d’avoir une trajectoire et une vision cible, afin que chacun des membres des équipes sachent vers où ils vont.

Au final, manager n’est pas une fin en soi, mais bien un moyen qui permet à ses équipes de se libérer, de s’épanouir et de trouver de la motivation dans un environnement qui leur donne les conditions de la réussite.

 

Source: Welcome to the Jungle